Propositions, expériences et actions
Les chapitres précédents sur la politique agricole en France et en Europe ont montré qu'il existe des opportunités considérables qui permettraient de favoriser le bien-être animal.
Ce chapitre avancera dans la réflexion. Il s'aventure au niveau des pistes proposées, à travers le labyrinthe des aides agricoles......

Il est ausi prévu de faire connaître des mesures politiques et des expériences existantes, que ce soit en France ou ailleurs, en faveur d'un bien-être des animaux allant au-delà des normes a minima.
pour l'herbe aide aux investissements : au-delà de la mise aux normes régionaliser l'élevage créer des filières "bien-être" valoriser le plein air 
promouvoir des produits "bien-être" en
restauration hors foyer
subventionner des entreprises agro-alimentaires qui transforment des produits "bien-être" installer des élevages pilote : expérimentation et démonstration du bien-être
information des consommateurs, mais aussi des autres acteurs impliqués formation en "bien-être animal" au-delà de la mise aux normes recherche
Plan du site
en construction


Une politique pour l'herbe : emplois, environnement, bien-être.  

  Limiter les restructurations.

Une priorité : limiter les agrandissements insensés des troupeaux :

La perte d'emplois, et  la perte d'un certain paysage humanisé en sont les premières conséquences. Et pour les animaux ?

Des animaux plus libres, plus sauvages, dans de grands espaces, peuvent gagner en qualité de vie, mais peuvent aussi y perdre. Le risque est de perdre la relation homme-animal, d'avoir de nouveaux stress et dangers, la perte du métier d'éleveur, un manque d'attention et de soins envers l'animal individuel.  Et au bout, la violence terrible de la rupture des liens - pour l'exportation, pour la vente, pour l'engraissement intensif.

Soutenir l'herbe (mieux qu'aujourd'hui)

  • dans les régions sensibles (zones humides, inondables....)  et de montagne   Ministère, 1er et 2ème pilier

  • mais aussi, localement, dans les régions non-herbagères de plaine avec agriculture intensive, pour des raisons de protection de l'eau et de diversité paysagère.  Développement rural, mesures nationales et territorialisées

  • ces aides doivent être suffisantes pour maintenir et augmenter l'emploi agricole, avec des modes de production exigeants.  

  • soutenir l'herbe devrait relever du premier pilier de la PAC: c'est de l'économique, avant d'être de l'environnemental.

  • promouvoir des poduits à l'herbe, aux mesures agro-environnementales.... Développement rural, démarches de qualité...

  • la production à l'herbe ne doit pas conduire à une intensification dans des milieux remarquables et fragiles. La gestion extensive des prairies doit être rémunérée (CAD). La création de nouvelles prairies (temporaires voire à terme permanentes) doit se faire

Du bien-être animal, en lait et en viande, de la naissance jusqu'à l'abattage

  • la scission entre filières viande et filières lait est à revoir   Information promotion

    • il n'y a AUCUNE raison objective de faire croire que la viande de bovins de race à viande aurait une qualité gustative supérieure à de la viande de race laitière (en dehors de commodités de découpe etc)

    • vaches laitières et vaches allaitantes ont toutes deux  envie de pâturage (même si la rusticité peut différer)

    • il n'y a AUCUNE raison valable de ne pas promouvoir du boeuf laitier élevé au pré

  • les animaux doivent être engraissés là où ils sont nés, à l'herbe   Régions, Office de l'Elevage, programmes de recherche

    • soutenir l'élevage au pré (complétée aux céréales le cas échéant), y compris pour la finition (selon la saison), des génisses, des boeufs, et développer autant que possible l'élevage de taurillons en plein air  (au moins un parcours en plein air)

    • créer et développer une filière de jeunes animaux de 8 à 12 mois, élevés avec la mère au pré (ou en stabulation selon la saison, avec foin à volonté), et complétés, allant directement du troupeau allaitant à l'abattoir. Cette production réussit en tant que produit de qualité en Suisse et en Allemagne - il n'y a aucune raison que ce ne soit pas bon en France.

  • les vaches laitières doivent aller au pré   Projets Agricoles Départementaux

    • poser des conditions de sortie au pré et de bien-être en bâtiment, pour l'attribution de quotas laitiers

    • de trop grands troupeaux  rendent difficile la sortie au pré (selon les régions), vu le piétinement des zones rapprochées de l'étable

    • là où le zéro-pâturage est pratiqué,   Conseils Généraux, Régions

      •  il faut favoriser la reconversion en prairie autour de l'étable

      • favoriser des échanges parcellaires autour de l'étable pour permettre la sortie au pré

      • enrichir le paysage et la biodiversité par la plantation de haies et d'arbres   voir    qualité environnementale

retour
Plan du site

en construction