accueil   www.elevage-ethique.fr
Ce site est réalisé par Dr. Anne Vonesch.
Etant entièrement bénévole, libre et indépendante, je peux me permettre d'exprimer une perspective originale avec un certain franc parler.  Des professionnels inquiets pour leur revenu ou pour leur carrière le feront plus difficilement.

Chaque personne rencontrée peut nous apprendre quelque chose et nous faire progresser. A toutes ces personnes j'adresse mes profonds remerciements.

Le sujet est enthousiasmant. Vivre et travailler avec des animaux, c'est merveilleux. Ce plaisir mérite d'être cultivé et choyé.  

Bref CV Des projets - des moyens ? Contact

Plan du site

Dans un monde où les hommes maltraitent d'autres hommes, des femmes et des enfants,  par la guerre, la violence, l'exploitation, l'ignorance, la pauvreté, l'esclavage, il peut paraître futile de prendre pleinement la mesure de la sensibilité, des besoins, et de la souffrance, des animaux qui nous entourent et qui nous nourrissent.
Il faut en effet combattre la souffrance des enfants, des femmes, des hommes, tous, avec empathie, courage, solidarité et générosité.

Dans des sociétés qui gaspillent, qui consomment, qui ont l'abondance mais qui la partagent mal, qui courent après le divertissement, après les symboles de statut social, après le luxe, qui ont le temps et l'argent pour tant de produits et tant d'activités inutiles voire nocives, où les problèmes de santé publique sont liés à l'excès et au déséquilibre alimentaire, etc.... dans de telles sociétés,  un minimum de décence serait de ne plus  laisser souffrir les animaux qui nous entourent et nous nourrissent.

Je souhaite proposer :
  • une approche de synthèse combinant des enjeux qui d'habitude sont cloisonnés par des approches segmentaires,
  • l'articulation de sciences humaines et de sciences naturelles,
  • un regard européen et notamment quelques idées de chez nos voisins de langue allemande : il y a certes moyen d'y trouver le pire - mais il est plus intéressant de rechercher ce qu'il y a de  meilleur.
Bref CV

Née en 1951 à Munich, j'ai fréquenté l'Ecole Européenne au Luxembourg, au moment de la construction européenne. J'ai ensuite fait des études de théologie protestante essentiellement à Bâle en Suisse, et ensuite de la médecine à Strasbourg pour finalement, après quelques années de médecine générale,  me consacrer à l'éducation de mes enfants.  Mon engagement avec la fédération "Alsace Nature" m'a fait connaître différents dossiers : l'écologie de rivière, l'aménagement du territoire, les déchets, la pollution de l'air et ses impacts sur la santé, et notamment les  transports avec la sécurité routière et la création de l'association d'usagers "Bruche-Piémont-Rail".  J'ai aussi une expérience de 18 ans de conseil municipal.
En 1995  Alsace Nature a engagé une réflexion approfondie sur "agriculture et nature". Le bien-être des animaux d'élevage y fut intégré à ma demande. J'ai découvert que dans le Bas-Rhin il n'y avait "pas une truie qui puisse se retourner". En fait, il y en avait quelques unes quand même, élevées en groupe sur paille.... C'était le départ d'une nouvelle étape dans ma vie, consacrée au bien-être des animaux d'élevage.
Particulièrement intéressée par l'aspect de la consommation,  j'ai travaillé avec la Chambre de Consommation d'Alsace, notamment au niveau du partenariat pour le "porc Thierry Schweitzer", production sur paille où tous les animaux ont leur liberté de mouvement.
En 2002 Alsace Nature m'a confié la responsabilité du "réseau agriculture", en collaboration étroite avec France Nature Environnement. Ce chantier est en cours et m'apporte une petite idée de la politique agricole.

Des projets - des moyens ?

Aujourd'hui je souhaite partager et faire fructifier les expériences et compétences acquises, à travers ce site, tout en militant avec un groupe de personnes fortement motivées par le sort des animaux d'élevage, ainsi qu'avec tous les bénévoles et permanents d'Alsace Nature qui, parmi une multitude de sollicitations, ont toujours été prêts à soutenir la cause des animaux., fidèles à une tradition du respect de la vie.

Que faudrait-il faire ?
  • un immense travail de prise de conscience, d'information, d'animation : ce site est une contribution dont le rapport coût/efficacité ne peut guère être plus favorable, puisque tout le travail est bénévole. C'est le début...
  • la suite logique serait d'expérimenter en élevage des réponses aux besoins des animaux, dans les domaines d'avant-garde, afin de démontrer un besoin de recherche, et de susciter par la suite davantage de financements publics. Il faut  impérativement trouver de l'argent  pour rémunérer les éleveurs d'avant-garde qui veulent bien faire des essais qui occasionneront un manque à gagner et/ou qui leur prendront du temps.  
  • sur le fond, il faudrait assurer un  conseil technique et une compétence en matière de bien-être animal qui soient à la fois indépendants, motivés pour les animaux, et  professionnels
Est-ce que ça se fera un jour ?  L'avenir va le montrer.

Pour passer de l'information à des actions spécifiques en élevage, il faut de l'argent, à commencer par de l'argent privé : des dons.  

Si vous souhaitez contribuer à permettre la réalisation d'un tel  travail et de tels projets, vous êtes invités à contacter notre groupe.  

N.B. : S'il s'avère qu'il y a moyen d'aller plus loin et de construire des projets en élevage, ce sera fait AVEC d'autres associations de protection des animaux, et pas en concurrence avec elles.  

Contact

Avez-vous des informations à nous communiquer ? Des expériences, informations, opinions, critiques,  encouragements, arguments,  modèles?

Bienvenus, et merci d'avance !

contactNOSPAMatelevage-ethique.fr

(enlever  la mention nospam et remplacer at par @)

retour